dimanche 28 décembre 2008

Grotta Giusti

La découverte du jour, si pas de problème : la Grotta Giusti, une grotte thermale à proximité d'un complexe thermal : sauna naturel dans les grottes et bain dans la piscine thermale : pas mal non pour la zénitude !
Bon endroit pour finir de se relaxer avant le retour.
Chaudement votre, bonne journée !

samedi 27 décembre 2008

Terre de Sienne

Nous devrions redécouvrir la belle ville de Sienne, Sienne aux arcades, Sienne au Palio, Sienne toute d'ocre, Sienne de souvenirs doux et de tendresses à 4.
Sienne de gourmandises et de bons vins, Sienne de soleil couchant et d'histoire toute empreinte.
Bonne journée Terre de Sienne !

vendredi 26 décembre 2008

San Antimo

Visites du jour au programme, si tout va bien :
la somptueuse abbaye de San Antimo, qui aurait été construite par Charlemagne au VIIIème siècle.

Devrait résonner aux notes profondes des chants grégoriens !

Sereinement votre, bonne journée !

jeudi 25 décembre 2008

Marcher dans l'herbe...

Douces collines de Montalcino, photo John London

Pour reprendre les jolis mots d'Alain Souchon, aujourd'hui, c'est une ambiance de bisous derrière les oreilles, de chocolat à la noisette, une ambiance de bougies....
Toujours le mot qu'il faut pour rendre l'ambiance de cher Alain !

Alors, humez le chocolat chaud dans les bols,
le parfum piquand du sapin, le chapon qui rissole dans le four,

Alors, regardez scintiller les flammes des lumignons 
et briller les yeux des enfants excités, 

Captez les reflets dans les boules suspendues par le temps et le fil de soie,
retrouvez y les images d'avant, les portraits de tous et de chacun,
de ceux qui sont là, et de ceux qui sont ailleurs,

Ecoutez les notes égrenées avec amour par Mouche le matin avant le moelleux et doré Kugelhoff, et qui l'élèvent très, très haut là bas aussi,

Serrez dans vos bras ces petites têtes chéries au museau froissé par trop de cadeaux et trop de bisous, si doux et si fragiles, si tendres et si immenses,

Embrassez mon trésor parmi vous tous,

Trinquez sur le rythme des bulles dorées qui s'échappent vers la surface 
et pensez, 
surtout pensez 
que nos coeurs ne font qu'un avec vous, 
et que, 
partis "marcher dans l'herbe", 
sur les chemins vagabonds,
notre coeur poursuit sa quête, 
la tête vers les étoiles

Joyeux Noel d'amour à tous

mercredi 24 décembre 2008

Ca del Luppo dans les douces Langhe


Je ne suis pas sûre de pouvoir assurer notre rendez vous quotidien, alors voici, en attendant du "live" et nos prochains rendez vous en différé, une idée de notre journée (vue d'avant)...
Au sud-est de Turin, il existe un pays merveilleux où naissent la truffe blanche, le barolo, l’un des grands vins rouges italiens, et la noisette Tonda gentile (ou Ronde du Piémont) qui fait de succulents gâteaux…
Ce pays, ce sont les Langhe, de douces collines couvertes de vignobles et sommées de villages et de châteaux médiévaux en brique rouge. Pour l’écrivain Cesare Pavese, les Langhe incarnaient le paradis perdu de l’enfance qu’il n’a jamais retrouvé jusqu’à son suicide à Turin en 1950…
Après un déjeuner à Turin et visite du quartier historique, nous avons programmé une nuit de halte dans un petit village Monteluppo Albese (joli nom n'est ce pas ?) ; l'hotel s'appelle Ca'del Lupo (le repère du loup.... oui on le sait, elle a vu le loup....).
Bonne "Vigilia" à tous, ensembles par le coeur.

Découvrir le Bicerin

Du chocolat, du lait et du café rigoureusement non mélangés et servis très chauds, c’est le “Bicerin”, une boisson toute turinoise qui a traversé les siècles et qui représente aujourd’hui l’un des fleurons de la chocolaterie.

Il se déguste dans les meilleurs établissements de la ville mais surtout dans les cafés historiques de Turin, notamment Al Bicerin de piazza della Consolata, l’un des gardiens les plus jaloux de la tradition de cette spécialité.


En 1852, dans une lettre à un ami, Alexandre Dumas confie que l’une des choses qu’il ne pourra jamais oublier de son séjour dans le chef-lieu piémontais est cette boisson que l’auteur des Trois Mousquetaires n’hésite pas à définir d’«excellente», en vogue à Turin depuis 1840.

Au XIXe siècle, le Bicerin (petit verre) devient à Turin un agréable rite matinal à consommer au café. Il existe en trois variantes : «pur e fiôr», «pur e barba», «un pô ‘d tut». Dans le premier cas on vous servira un bicerin à base de café et de lait, dans le deuxième cas de café et de chocolat, dans le dernier cas les trois ingrédients.

mardi 23 décembre 2008

Trait de feu sous des palmes de gel



La neige nous met en rêve

sur de vastes plaines,

sans traces ni couleur

Veille mon cœur,

la neige nous met en selle

sur des coursiers d'écume

Sonne l'enfance couronnée,

la neige nous sacre en haute-mer,

plein songe,

toutes voiles dehors

La neige nous met en magie,

blancheur étale,

plumes gonflées

où perce l'œil rouge de cet oiseau.

Mon cœur;

trait de feu sous des palmes de gel

file le sang qui s'émerveille.

Anne Hébert (1916-2000), auteur québécoise

lundi 22 décembre 2008

Les fleurs de givres


Qu'il est doux, qu'il est doux d'écouter des histoires,
Des histoires du temps passé,
Quand les branches d'arbres sont noires,
Quand la neige est épaisse et charge un sol glacé !

Alfred de Vigny


Les vases ont des fleurs de givre,
Sous la charmille aux blancs réseaux ;
Et sur la neige on voit se suivre
Les pas étoilés des oiseaux.

Théophile Gauthier

dimanche 21 décembre 2008

Entre le cristal et le verre


Poursuivons ensemble notre balade dans les méandres de l'hiver, même si la neige reste coincée dans le grand sac du grand bonhomme à barbe blanche !

Dans le silence de l'hiver, je veux revoir ce lac étrange,
Entre le cristal et le verre où viennent se poser des anges.

Robert Charlebois


C'est un après-midi du Nord.
Le ciel est blanc et morne. Il neige ;
Et l'arbre du chemin se tord
Sous la rafale qui l'assiège.
Depuis l'aurore, il neige à flots ;
Tout s'efface sous la tourmente.
A travers ses rauques sanglots
Une cloche au loin se lamente.

William Chapman


samedi 20 décembre 2008

Des paysages de contes de fées...



Eh voilà ! une petite soirée volée chez PawMaw, de longues journées de travail, et on zappe le blog ! Désolée mes fidèles visiteurs... Il faut que je me rattrape !


Je vous propose une petite incursion du coté de l'âme de Noël... illustrée par ces images douces et un peu surannées qui éveillent pourtant tant de choses...

Nous sommes dans l'image d'Épinal, dans des paysages où la neige est plus blanche, où les chevaux passent au son des clochettes, où les luges glissent sans jamais se renverser, où le froid est moins froid, la nuit moins lugubre et l'atmosphère si rassurante ! En cette période de fête et de joies familiales, écoutons le vent doux sur ces paysages figés mais si paisibles à regarder !

mercredi 17 décembre 2008

Où glissent les felouques...

Croquis depuis l'Isis Corniche, Assouan, Egypte octobre 2002

Ah, s'allonger langoureusement sur les transats de l'Isis corniche, laisser le regard couler sur les felouques douces descendant le Nil,
respirer,
ne plus penser qu'à suivre le frémissements des voiles,
qu'à humer le parfum des dattes et des épices qui traine,
sentir sous ses pieds le bois encore tiède du deck.
La peau capte le dernier rayon de soleil....
Tous réunis, le bonheur est à son comble.

Bonne journée langoureuse

mardi 16 décembre 2008

Dolci laghi....

video
Escapade sur les lacs italiens - Mai 2007
sur l'air de Lakhmé - Délibes

Les effluves de café ristretto flottent aux abords du lac
où les maisons de pierre se serrent au pied de la montagne
les splendeurs passées luisent dans les parcs
qui plongent leurs ramages dans les eaux bleues et fraiches
Là où virevoltaient soies, indiennes et taffetas,
ombrelles et moustaches cirées.
Dorures et fraicheur campagnarde se mêlent
lorsque les brumes révèlent
ces doux rivages.

lundi 15 décembre 2008

Père et Mère, les racines

Étonnante composition de Grand Corps malade...
Je ne suis pas une fan du slam, rap et autres rythmes du genre,
mais je salue la performance,
le thème,
et l'hommage
que je partage.
Parce qu'ils sont racines,
parce qu'ils sont là
parce qu'ils sont amour....

Bonne journée aux Pères et aux Mères....


dimanche 14 décembre 2008

Les yeux voient encore...





Yeux
Extrait Des Stances Et Poèmes de Sully Prudhome


Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.

vendredi 12 décembre 2008

Gourmandises végétales !

Petit Marché tunisien

J'aime les couleurs et les rondeurs de ces beaux fruits et légumes...
en tant que gourmande,
et en tant que cuisinière,
je pense qu'ils méritent un petit hommage,
eux qui poussent dans une multitude de forme,
de gout, de couleurs et de parfums...
il ouvre les portes du paradis des papilles,
et fait éclore les envies de créativité aux fourneaux....
sous toutes latitudes ils se déclinent,
et sous toutes les cuillères, nos babines se pourlèchent....
bonne journée gourmande !



Découvrez Enya!

(Enya, wild chid... pour l'enfant.... ailleurs)

jeudi 11 décembre 2008

Feu de bois, feu de coeur

Nénuphars en Birmanie - photo "revisitée"

Un instant blottie devant la cheminée,
le bois crépite,
les flammes virevoltent et réchauffent
l'âme et parfois le cœur...
Là bas, tout près, il fait froid,
la pierre est battue par les vents
si glaciale qu'elle retient les flocons...
combien de flambées faudra t-il ?
La lumière doit passer.
Elle passera.

Battons le briquet et frottons l'allumette,
flammèches que voilà
feu de tendresse
brulera

Chaude journée





Découvrez Enya!

mardi 9 décembre 2008

Le règne végétal

Rosiers sauvages et ruines romaines, Tunisie, mai 2008

Etonnant de voir ces délicates pétales,
ou ces rudes branchages,
s'accrocher vaille que vaille
dans les coins les plus insensés
et les plus inhospitaliers
de notre bonne vieille terre !
Avez vous observé les petites herbes folles
qui pointent leur tête à travers les briques mêmes ?
Des arbres même à flanc de rocher, sans terre et sans eau,
et pourtant vaillant !
Alors que nous, pauvres jardiniers, nous désespérons devant les fruits
morts-nés de notre jardinage : terreau, engrais, ombrage, arrosage minutieux...
rien n'y fait !
la nature décide
la nature....règne !
quand elle veut,
où elle veut.

Bon jardinage !

lundi 8 décembre 2008

Tendresse en Afrique Australe

Un petit cadeau pour commencer la semaine en tendresse : mes hommes en Afrique Australe, avec un message sur la dernière image !!!
Nous étions .....au Cap de Bonne Espérance !


Bonne journée tendre !


video


samedi 6 décembre 2008

Une femme....

Tableau anonyme

Découverte de ce matin,via un pps de Serge, j'aime ces mots, leur force et leur justesse...

"Et Dieu me fit femme,

avec de longs cheveux , les yeux, le nez et la bouche de femme,

avec des rondeurs et des plis et de doux creux;

de l’intérieur il me creusa, et fit de moi l’atelier des êtres humains.

Il tissa délicatement mes nerfs, équilibra avec soin le nombre de mes hormones,composa mon sang et me l’injecta afin qu’il irrigue tout mon corps;

Ainsi naquirent les idées, les rêves et l’instinct.

Il créa le tout à grands coups de souffle en sculptant avec amour, les mille et une choses qui me font femme tous les jours, et pour lesquelles avec orgueil, je me lève chaque matin et bénis mon sexe."

Gioconda Belli (écrivain et poétesse née le 9 décembre 1948 à Managua, Nicaragua)



Bonne journée....féminine

vendredi 5 décembre 2008

Suis moi....

Suis moi...

Image glanée d'un artiste inconnu...
J'aime cette image qui dis suis moi....

qui parle de chemin ailleurs

qui parle de fées

qui parle de lumière

qui parle de "je te tiens la main"

On m'a parlé récemment de "famille de lumière"...

Nous y sommes n'est ce pas ?

Bonne journée sur le chemin

mercredi 3 décembre 2008

Les bruits de la forêt

Ecouter la forêt équatoriale, écouter ses ruissellements, ses coassements, ses glissades furtives, ses halètements,

Sentir l'air chargé de gouttes,

Humer ses parfums de vie et de mort, de naissance et de décomposition tout à la fois
Ressentir les forces millénaires nichées dans les bois et humus

et se souvenir avec humilité combien nous sommes petits et combien nous sommes faibles face au grand jeu de la Nature,

mais aussi comme nous ne faisons qu'un avec d'où nous venons et où nous allons.

Bonne journée enracinée !

mardi 2 décembre 2008

Les filets de Cochin

Filets chinois, la nuit sur sur Cochin, Inde, mars 2005


Pour cette matinée, commençons pourquoi pas par une douce lumière du soir, dans la moiteur étonnante de Cochin, baignée par l'océan Indien....

Assis sur un tronc rejeté par la mer, les pieds enfouis dans le sable à peine tiède à cette heure, vous entendez le cris lointains des vendeurs de chapatis et vous observez le jeux des filins sur les poulies antiques....

Les pieds légers des pêcheurs de terre courent sur les poutrelles sans glisser.
Les mains rêches tirent les cordes jusqu'à ce qu'apparaissent les poissons d'argents, malingres au fond de leur toile...

puis votre regard s'échappe à nouveau sur la mer où se meurent les dernières lueurs du soleil passé...

l'instant est seul, l'instant est calme, l'instant est triste, l'instant est infiniment beau.

Bonne journée les pieds dans le sable...



PS : Bien vu, Bonnie, je n'avais pas remarqué, mais hier, cela ressemblait effectivement aux tableaux du Douanier Rousseau !




Découvrez Dire Straits!

lundi 1 décembre 2008

Pluie et ballon ovale

Feuiles dans un jardin à Ténérife, décembre 2005


Voilà un week end bien silencieux du coté du blog ! Vous m'avez manqués !

Samedi fin de journée sous le signe du rugby (table VIP au Lou Rugby Club de Lyon)....
De beaux garçons luttant sous une pluie glaciale sur un gazon plus que détrempé...
Joli spectable glissant... C'est un sport....très viril !

Dommage, je n'ai pas de joli photo de ces messieurs aux corps "fumant" littéralement sur le terrain dans les mélées....
Belle démonstration de pugnacité et de combativité ! C'est toujours fascinant de voir des sportifs en action.

Dimanche, opération "photos de vacance" avec nos amis Aublanc : nous nous étions retrouvés à Moab, souvenez vous, pour une soirée franco-française presque innatendue !

Voici pour commencer cette semaine un clin d'oeil "chlorophylle", jolies feuilles ciselées captant la lumière dans un jardin caché au coeur de l'Ile de Ténérife.

Ici la lumière a été bien chiche ce week end...


Bonne semaine à tous !